Sars PG qui lit le Naphtals.Le FORUM est fini. la semaineBEST est passée, mais le GG reste àvenir.Attention, le gnassage e...
LENSAM et lEurope avant BEST:Le grand vide !...Depuis plusieurs années,des réseaux décoles européennessétaient créés pour ...
Mardi soir a eu lieu à la Prospéune petite soirée gentillette autour depins (Côte du Rhône), de froms (FourmedAmbert) et d...
Lors de la descente au CE KIN,He Pao aurait dit .avoir la plus courte•.Il aurait ajouté, .Izai na pas de bout».Birdy à She...
Page 5SPECIAL GGAprés le cinéma, la télé. Philnett54 et Muda 78 An 188 ont usiné les res-ponsables des programmes de Anten...
Page 6SPECIAL GGla partie ·cbmmercialè de licebe~g, quiest également le sonorisateur et éclai-ragiste de lintérieur du GG....
of 6

Naphtal's 910414

Published on: Mar 3, 2016
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Naphtal's 910414

  • 1. Sars PG qui lit le Naphtals.Le FORUM est fini. la semaineBEST est passée, mais le GG reste àvenir.Attention, le gnassage est néces-saire pour monter des manips de cegenre mais certains PGs se sont démer-dés pour zoquer le gnassage et au Fo-rum, et au GG: Il suffisait simplementde rendre la loupette de gnassage a prèsle Forum en disant quon ne serait pasau GG. Simple non? Des gens commeça, il en existe. Mais pour ceux quicôtoient la strass GG, surtout en cettedernière semaine, des attitudes pareillespeuvent vous faire réfléchir sur le rôlede certains dentres-nous et sur lidéeque ces personnes se font du motGadzArts. Piston infini pour tous ceuxqui bougent et font avancer les choses:Polo et la strass RI, JO et BEST, Can-nelle et la strass GG, rUE pour veillersur vos intérêts...Quant aux autres, quils se moti-vent pour créer, ou alors, ils resterontles deux pieds au frais dans le marecs.Et dans quelques années, ils saperce-vront quils se seront embourbés maisil ny aura plus personne autour deux.En parlant de marecs, après une fuiteà la résids des bins du deuxième sur lepremier pars, les FDMs (Femmes deménage) rappellent aux petits enfantsquil faut tirer la chasse deau aprèschaque utilisation et apprendre à seservir de la balayette pour les résiduséventuels, etnepa,s birouterdans lepotde cette même balayette, parceque cestpas un pot. Voilà, la commission estfaite.FDMs, au nom de tous mes ca-marades, veuillez accepter toutes mesexcuses.. .HE PAO 27-5 dhonns CL 88Droit De Cité commW1ique:Il Ya quelques années avait lieudans la Cité enjuin une grande réunionrassemblant le .tout Paris> qui symbo-lisait aux yeux du monde, la Cité et songrand idéal pacifique. Pour· cette fête,les résidents, portant leurs costumesnationaux, faisaient la promotion deleur pays et de leur maison. Les visi-teurs extérieurs payaient un droit den-trée et participaient jusquà la nuittombée aux nombreuses attractions pro-posées: cérémonie du thé dans le parcpar la maison duJapon. méchoui parlamaison Arabe... On pouvait trouver duthéàtre, des concerts de musique clas-- , ,..... _-sique, et tout se clôturait par des bals.Pour organiser cette ïete, chaquemaison avait son délégué culturel par-mi les membres du comité organisa-teur.Pourquoi ne pas recréer cette incroya-ble fête. (la Maison du Mexique a déjàproposé des activités...), Nous vousinvitons donc, si vous étes intéresséspar ce projet, à proposer sur un papierlibre:-une liste des activités pouvantêtre représentées: bouffe, animations...-la date, entre le 15 mai et le 15juin.Nous vous prions denvoyer vo-tre réponse avant le 20 avril à:Fondation Deutsch de la Meurthe,chambre 206Merci davance et à bientôt!Droit De Cité.Le Nul A Chier dor de cette semaineest décerné à M. Vincent PAPAIS:Vincent PAPAITweston. famille 21 et 43Gaez artsENSAM
  • 2. LENSAM et lEurope avant BEST:Le grand vide !...Depuis plusieurs années,des réseaux décoles européennessétaient créés pour développer leséchanges et les contacts. Certaines écolesfrançaises avaient déjà emboîté le pas,comme lINPG (avec son réseau «CLUS-TER») ou Centrale (et son réseau «llME»).A lheure actuelle, les .entraliens ontlopportunité daller étudier dans 15écoles européennes en troisième an-née. Ce ne sont pas des échanges spo-radiques dans certains labos, commecestle cas aux Arts, mais une véritablestructure que leur strass a mise enplace et quelle ambitionne de dévelop-per ençore: une généralisation du dou-ble diplôme qui existe déjà avec luni-versité de Bruxelles. Résultat: dans unsondage effectué parmi les grandesentreprises européennes et paru dansle Figaro lan passé, recensant les 50écoles dingénieurs les plus dynami-ques, on trouvait, outre les ténors - Im-perial College (GB). Aachen (A). Delft(NTH)-,lINPG en 7 ème position, Centrale9 ème, Les Mines Il ème .lX 18ème, maislENSAM nétait même pas frissonnanteau TOP 50!Et BEST arriva ...En avril 89, à Berlin, 18associations délèves se regroupent etcréent BEST. Leur but: favoriser leséchanges détudiants à travers lEu-rope, tant sur le plan culturel (visite despays, invits aux GGs des différentesécoles). quéducatif (échanges de sta-ges, collaboration avec les .trass).Les congrés de Berlin, puisVienne (novembre 89) sont essentielle-ment consacrés à la mise en place desstatuts de la nouvelle association.ATrondheim (avril 90), unpremier plan daction concret est misen place:1) Chaque Strass BESTlocale sengage à fournir une structuredaccueil (tuysses, guides, voire loge-ment et boillTe) pour tout étudiant duneécole appartenant à BEST.2) Chaque Strass Bestprépare pour lété 91 un cours en an-glais exclusivement réservé aux étu-diants BEST.But: rendre BEST popu-laire dans chaque école en faisantparticiper les profs et la oorass .PourlENSAM, KIN se motive et commence àplancher sur un cours de métallo.A Budapest (novembre 90),BEST ENSAM relève le défi dorganiserle Sème congrès à Paris.P3 91: les BESTiaux débarquentou comment distraire et fairecompilerLidée était simple: organi-ser la semaine à limage dun giga CE.Dune part, 50 commissionnés pour seprendre la téte toute lajournée, dautrepart, 50 boüffems pour planter un peudanims et faire du tourisme. Tous lesBESTiaux étant logés à la Résids et à laRésidence (Merci aux PGs Pistons pourleur collaboration), ils en ont vite dé-couvert les centres vitaux, les Zidentsbiffutes vous en diront quelque chose ...Bien sür, nous aurions tousvoulu plus de manips sympas BES-Tiaux/PGs pour planter lanims, maison manquait singulièrement de taps etles BESTiauxétaientvenus de loin pourtravailler, et sur ce plan, ils ont étéefficaces.La semaine a commencésur les chapeaux de roues avec la con-fers sur lEuro-manager où les DGsdIBM, Procter & GambIe et Total ontdonné leur point de vue sur lingénieureuropéen et dit ce quils attendent duneassociation comme BEST. Une bonneoccasion pour les PGs de connaitredirectement lavis de hauts responsa-bles industriels, à part peut-être pourceux qui ont quitté lamphi au milieu dela confers. Bonjourlinmage de marquede lENSAM !...Page 2Le travail de la semaine adébouché sur un partenariat BEST/Procter & GambIe Europe, la firmeassurant son soutien pour BESTà longterme. Dautre part, un entretien avecles patrons du Crédit Lyons a aboutit àun partenariat financier dont BESTENSAM a dorenavant la charge. Deplus, nous avons le privilège davoir unPG parmi les 4 membres du bureauBEST élu à lissue de la semaine pourles 6 mois à venir.BEST et les NoüfssA court terme:1) Les stages à létranger:on possède dès maintenant une mé-thode précise et systématique; le PGintéressé envoie son CV et une kins demotivs au bureau BEST du pays où ilveut travailler et la Strass BEST localesocupe alors des contacts avec lesentreprises sur place.2) Les cours dété: les PGscandidats aux programmes étrangersont été sélectionnés par les équipesorganisatrices et partiront cet été enFinlande, en Yougoslavie, en Suède eten Grèce. Il reste encore des gachesvacantes pour le programme dénergé-tique à Lisbonne et 5 gaches pour leprogramme de matériaux à KIN. Sivousêtes intéressés, nhésitez pas à venirbumer Altaïr (Kgibs 104),3) Dautres part, si vousprojetez daller à létranger prochaine-ment, noubliez pas que vous pouvezutiliser les tuysses BEST ! Gina (Kgibs544) se fera un plaisir de vous aider.A long terme:Même si la ...ass étaitjus-quà présent en retard dune guerre, larestructuration administrative et péda-gogique actuelle est pour nous unegrande opportunité. Cest par le déve-loppement des activités menées con-jointement par les profs et les élèvesque nous ferons évoluer les mentalités.Dautant plus que rUE est de loin laplus organisée des «Studeent Union»qui composent BEST, ce qui nous per-mettra dêtre écouter à condition dedemeurer dynamique!En dautres termes, le butde BEST pour les noüfss est simple:pousser la ."ss àsedemserpourquonne soit plus les moütons de Panurgedes Grandes Ecoles Européennes.Pour la Strass BEST ENSAMJO 100 KIN 188
  • 3. Mardi soir a eu lieu à la Prospéune petite soirée gentillette autour depins (Côte du Rhône), de froms (FourmedAmbert) et de croust de campagne.Environ 80 parts sont parties dans lasoirée. Voilà une anims qui rejouit ceuxqui ont un petit creux vers onze heuresdu soir, malgré une campagne de pubtardive puisque effectuée mardi après~midi.Des anims de ce genre permet-tent de combler une partie des trous desbiffutes, et sont en même temps un lieude rendez-vous pour les PGs se cou-chant tard. Des anims comme cela, ilpeut y en avoir beaucoup dautres, encorefaut-il le vouloir.HE PAO 27-5 dhans CL88Les mini UAI auront lieu cetteans à CHALONS du 19 avril au soir au21 avril.Si cela tintéresse buque toi au-près de GOOFY (3897 ch 88) ou dansma boquette (ZALF 66 ch 88 boquette269).Il est possible quil y ait un bussuivant le nombre de participants..Tout ce que vous avez toujoursvoulu savoirsur lartichaut sansjamaisavoir osé le demander..Un artichaut qui sannonce biendoit avec une grande pudeur juvénile,être mûr environ six mois après laSaint-Innocent. cest à dire entre le 5 etle 8 juin. Mais cela necessite muItepréparation pas toujours très fays pourGandalf, dit Super Chaps, dit le jardi-nier, toujours aidé dans sa lourde etpoisseuse tàche par ses petits légumespréférés.Tout dabord on plante la petitegraine début octobre. On nest pas obligédutiliser la méthode lapine, un peu dedoigté et de délicatesse ne feront pas demal. Mais il faut surtout bien lire lanotice sur la boîte, car tout est histoirede largeur et profondeur, si on veut unartichaut bien ferme.Jusquen décembre, chaque petitlégume de la strass est à sa tàche deplus en plus poisseuse, pour assurer àla petite graine qui monte, qui monte,un avenir douillé et vaporeux, Oh quelleest bien installée la petite graine dansson petit lit à baldaquins et sa petitecouette en coton finement brodée etaux couleurs chatoyantes. Fais guiliguili, petite graine!A partir de décembre, la strassrockn roll agricole, que cest même quecest elle, ah que ouais que cest, part àla recherche de lelixir damour. Pointdu tout ici de la crème chantilly que lonpeut délicatement et goulûment savou-rer sur le banana split, non cest beau-coup, beaucoup plus subtiléroticopé-nibloscandaleux que ça. Il sagit devitamines, de sels minéraux, de fertili-sants, de nourriture superpuissante,pour faire grandir le petit embryonartichaut. en un mot: du fumier (enanglais, ça se dit sponsor).Et voici quarrive le 30 mars,. point de fumier, que nenni. Est-ce lamort du petit artichaut? Toute la com-munauté pétroyenne se met à pleurerdes .larmes chaudes et humides telleslatmosphère suffocante de la forét ama-zonienne, implore le dieu Gorgu avecdinterminables prières sacrées et poi-vrées.Page 3On entend alors un profond ràle quivient de la foule accablée: .Ne laissezpas mourrir le petit artichaut>.Alors le jardinier se leva hum-blement et dit: .Avec un effort soutenude chacun, en poussant tous très fort,nous pouvons recueillir quelques ferti-lisants peu riches mais au combien gé-néreux. Si bien que lartichaut vapouvoir vivre, même sil sera un peuplus chétifque prévu, mais mieux~autun petit qui passe partout, quun grosqui reste à la porte. Et la taille de laporte?Moralité: le Chaps continue lansprochaine, et cette ans aura lieu unejournée micro Chaps, dans un lieupublic de P3 avec représentation desnuméros, et diverses anims.Cet événement de lannée auralieu le 8 juin 1991.En attendant lans prochaine,on aura ainsi quelques légumes à semettre sous la dent.Mangez bien chinois et sars auxasynchrones désaxés.Pour le CHAPS:Kaptr 72 An 188.r···········..• •• •• •• •• •• •• •• RECTIFICATIF. •• Bonne nouvelle : Le tuyss de •• Cluns au CE KIN était creux en •• ce qui concerne le caractère obli- •• gatoire de la licence FNSU. Cette •• licence nest obligatoire que •• pour les PGs sportifs. Les sup- •• porters nont donc plus dexcu- •• ses pour ziber la manip. •• SHERKN 156 1ŒV •• 188 •: Chambre 5. :• •................
  • 4. Lors de la descente au CE KIN,He Pao aurait dit .avoir la plus courte•.Il aurait ajouté, .Izai na pas de bout».Birdy à Sherkn 156 KIN 188«cest où Skiozarcs 7.Mardi 16, 19h30 en salle deffs,grand bouffemsage offert par lInsetboîte dintérim.Bwânâ.... je calse â volonté•.Réponse dune clunsoise: <jai entenduparler de toi, tes pas performant».Kriek (en parlant dEdbangr):.ce weeks, mon binôme, je lencule•.Non, le ptit Gregs (63 137 Ch 88- Cl 87) nest pas mort, nous lavonsrencontré, il tient une mercerie (filialede lépicerie des sévices 7) au 4e de laRésidence...Outoucs 55 CH 88 (labo LMVA-ENG) prétend avoir la plus grosse, avisaux contestataires...r···········..• •: GIGA ANIMS :• •• MARDI SOIR •• •: A LENTRESOL :• •: USINEE PAR :• •• LES KINNOIS •• •• •...............",T~ 1Ji1 .l, , f):; _ ,Ir~i lC-.)· v lW~ CK,.:;V-l:. n .(JE. CDHffE: ~~~8Z L2S ~À.CA.NCtS1) ~rE DA~S ~o1RE t:iM PAf> "{OU~ ~ouf?Rl~t H~ FlLSROLlHQUGS fLlYALlX SYHPAS 1~O~ 1 QllOI ,~HM (,,,Page 4
  • 5. Page 5SPECIAL GGAprés le cinéma, la télé. Philnett54 et Muda 78 An 188 ont usiné les res-ponsables des programmes de Antenne2 et ils ont énormément motivé unejournaliste responsable de lémissionTELE MATIN (de 6h30 à 9h30 le matin)pour y faire un reportage sur lorgani-sation. Le tournage est prévu à la ré-sids au local GG Jeudi après midi et lesoir à la tombée de la nuit sur la placede rOpéra pour les essais déclairage dela projection sur la façade.Par un autre biais, M6 passeratourner à rOpéra vers 22h et TF1 versOh, toujours Jeudi soir. Passer au ciné-ma 15 secondes, cest bien mais çacoute cher; passer à la tels pour unetelle occasion, cest lars baignant-pis-ton-à-Ia-côte.A vos tels le vendredi matin;pour ceux qui dispose dun magnétos-cope, ce serait piston de lenregistrer, etde faire une copie pour lastrass GG, quisera très occupée vendredi matin.Grand-Pas,Vice-Zident GG{/() rON P/~7éME MEFléfJtDAJ ,(f!é NC?/ .7!;A)li?fiC/IIA.; ni/lfJv1.Dans la série, plusjevous burne,moins je compile plus, plus je suiscontent, voici les coquilles des réserva-tions du GG.- M BEN SOUSSAN, téléphonepour annuler une des gâches réservéesalors quau bout du fil il tient dans samain son bulletin de réservation. Pas lamoitié dun creux le mec.- QUERRE qui a fait 6 réserva-tions différentes (M. Mme le fils là fille)plus 2 réservations consécutives parminitel pour bien confirmer tout ça.Dans la famille, QUERREje voudrais laréservation du grand-père. Mme vientde rappeler: elle dicte son numéro declient: 9-2-2 et ajoute que cest bien le929!- MALKO 37 KIN 187, réservesous son nom: Alexandrian pour Valla(Zeus 51 KIN 187) qui finalement doit lafaire parvenir comme invitation à Le-normand. Le tout est réglé par un chè-que de Burglos. Facile...- Moins grave, mais pas mal àtraiter: M LeGoer réserve au nom de Lu-cotte pour 48 gadzarts de sa promo.Finalement il annule des gâches, enmodifie, et désire annuler une réserva-tion de quelquun dautre qui savèreètre son parrain. En plus il désire ètreà côté de son parrain...- Philnett reçoit un coup de télé-phone dun monsieur dont il ne connaîtpas le nom, qui affirme travailler à An-tenne2; sa fille, étudiante à HEC con-naît bien Florence Bodart et doit laretrouver à une table. Le Monsieurdemande pourquoi cest si cher, pour-quoi les étudiants des Arts et Métierstiennent tant à danser, pourquoi il y aplusieurs parties, pourquoi le bal estobligatoire, plus les détails sur les tarifsréduits et les réservations de table,brefs tous les trucs inbitables. Philnettdiscipliné, après sètre fait burné 20min, enregistre la réservation. Le soirGrand-Pas-Le-Creux sallonge pour soncanulard, mais sest tellement poilé toutlaprès midi de PFE aprés ce coup detélephs quil sest promis de recom-mencer. Qui sera la prochaine victime?Les 4 canons à lumière de 2 KWchacun cracheront plein de petits pho-tons sur la façade de rOpers dès Jeudisoir. Ces gros appareils de projectionvalent chacun 400 000 Francs... ça faitcher pour montrer des diapos à sescopains sur le mur de la cuisine de son2 pièces. Mais avec lOpers pour écran(60 x 15 m) il fallait bien ça.Les lampes sont spéciales. Lefaisceau lumineux est brisé et détournépuis reconstitué par un ensemble deprisme; cette opération joue le rôledécran thermique: le faisceau ne sedéplaçant pas en ligne droite, on inter-pose dans le système de prisme unécran thermique.Ainsi la diapo nencaisse pas leflux calorifique de la lampe et nest pasdètruite. La diapo fait 24 x 24 cm. Elleest obtenue peinte à la main engrandavec d~s résine~ (lm x lm) puis photo-graphiee et réduite. Léclairage de laplace de lOpéra sera éteintJeudi soir et,Vendredi soir pour laisser le champlibre à léclairage magnifique.On dispose de 4 projecteurs. 2servent à éclairer le côté gauche et 2 lecôté droit. Pour un côté, un des 2 pro-jecteurs éclaire les colonnes et les tym-pans avec une bande défilante sur la-quelle sont imprimées des raies noireset blanches inclinées. En défilant cesbandes donnent ainsi limpression queles colones se vissent sur elles-mêmes.Cette bande comporte aussi linscrip-tion Arts & Métiers en gros sur lescolones et en arrière plan (projeté =8 x70 m) qui revient tous les cycles soitenviron toutes les 2 minutes. Lautreprojecteur éclaire le reste de la façadeavec des couleurs.Les frais de fabrication de la bandeet de la diapo dépassent notre budget.Cet éclairage a quand même été possi-ble grâce à SSF, la société qui réalisetechniquement léclairage (cest eux quisont forts) à qui cetteopération côute delargent malgré les 25 kF que nousavons versés. Grâce aussi à Action Ught.
  • 6. Page 6SPECIAL GGla partie ·cbmmercialè de licebe~g, quiest également le sonorisateur et éclai-ragiste de lintérieur du GG.CHIMAY reçoit une lettre dune char-manie demoiselle:Mlle Cécile Brocheton21 rue Remont78000 VERSAILLEStel 39 5121 79Versailles, le 11-2-40Vous serait- il possible de men-voyer mon billet pour le gala du 12Avril, que jai réservé par téléphone.Voici ci-joint le chèque de 170 F, Merci.CHIMAY répond, très courtois:MlleJe vous envoie votre place de balà 170 F (tarifétudiant). pour notre gala12 avril 91 à lOpéra Garnier, Il est biendommage que vous ne mayez pointconnu avant car jaurai pu vous fairerentrer au gala pour la modique sommede 120 F. Jaurai également pu vousabreuver pendant la soirée grâce auxticks et la bouts de cham ps quejauraipu acheter au local GG toute la semainede 19h30 à 20h30, ou vendredi de 10 hà 17 h, ou à lOpera de 14 h à 18h.Sachez mademoiselle que je vousattends. Et comme dit le poète, «souf-frez mademoiselle que je vous fasse cequon fit quand on vous fit». En espé-rant que vous passerez une agréablesoirée en ma compagnie, veuillez agréermademoiselle, mes salutations distin-guées.Phillippe canauxdit Chimay 112 Li 88JuhifGG 91PS Je reste à votre disposition à partirde Samedi. Il h. pour faire plus ampleconnaissance.Des nouvelles du GG. Les deuxZi Presse ne se zaronderont pas! Filnettgardera sa blonde chevelure et le Fiss,ses bouclettes.Revenons un peu en arrière.Début mars, Grand-Pas (VZiGG)nous propose un challenge: Réussir àmotiver la tels pour un reportage. Pasfays, surtout sans piston.LArchi Bouygues, les Noufss, leForum tentons de faire de faire péter latuysse. Rien, creux, zabouls.Fin mars, placard des deux ZiPresse lors du Traditionnellementpaillard fins GG. Laps et le Fiss mon-tons sur le tabagns: «Oh, Oh, les ZiPresse vous brassent. Si la tels ne filme,PasleGG. onsezaronde.> Ceci nest pastombé dans la banane dun sourd.Certains RPUs (Aps Mistral, Aps Good)nont même pas attendu lultimatumpour séchauffer sur le pauvre Filnettpourtant toujours soucieux de sa coteGadzArique. (PS: si un PG croise Filnetten biaude et en équerre, Je lui paye unquillon).Mardi 9 avril, lexpiration de lul-timatum approche. Toujours pasde nouvelles. Nième coup de téléphs."Ah Joub Joub Joub. A2 bonjouretc...»Résultat, il faut renvoyer unnouveau dossier de presse. Crochanceet raleucs des Noufss. .OK, on sedéplace.., brasse Filnett .et en zag», ra-joute le Fiss. En zag, pourquoi pas.Quitte ou double, on na rien à perdre àpart nos cheveux. On frappe fort. Nousvoilà donc partis pourA2 (petite biroutedu fiss dans le trem an zag)On demande à voir le responsa-ble de Télé Matin. Le tout sans rendevsébids. Abousement des Noufss. on estreçus. La barre de latcueil est franchie,direction 4ème éta,ge. Là, on est matéscomme des malades par les 2n dejour-nalistes qui saffairaient pour le 20HfAps Laurent Cabrol).On est enfin accueillis par le res-ponsable de Télé Matin qui nous prendpour deux milits! On explique quon estdes Ar~s. Et là, nouvel abousement. LesA&M sont connus et réputés! On nousdemande de mettre nos panams et dedéfiler un peu dans le local de TéléMatin .Oh quils sont beaux-, .Bonjour,mon amiral> etc. (on a bien croché, onpensait quils se foutaient de notre ags).En fait. on est reçus, on fait péter larevue de presse et les phots de lOper·s.Cà accroche et le responsable demandeà Filnett de lui brasser du procédédéclairage, Pas de problème est unspécialiste du procédé (Allonge toi Fil-nett). Brasse creuse mais abousantedu Fiss, mais ça marche. On va êtrefilmés.Lajoie de la strass GG,le sourirede Cannelle et le claquage de neuronede Grand Pas nous ont vraiment ré-compensé de nos efforts.Alors, espérons que le tournagesera à la cote. Tous à vos tels (chezKrmins ch 539 yadlagache) le vendre-di 12 avril pourTélé Matin surA2 ébidset ya que lENSAM et le GG qui pinent.A2, en direct de lavenue Montaigne,MUDAPS: Si probs, je suis chez Filnett!

Related Documents