llll~S-.;:=::.:......... ..:~::::::::::::{ .;. <:::::::::::::::>1...I.4I} iPremier hebdomadaire Gadzariquei;ltf~ty Edition...
La Promo ENSAM. c est principale-ment organiser des info-IYcées. descarrefours carrières et des salof:ls commecelui de lét...
, tl~rl~{tl"ànt aux effectifs enirftirths spé ~~~ogiques, n~tre PrinC~~1 vivier(~intif le poireau), ils sont en augmentâ-=...
,-~ "ii~"" -"r:iJtrassembl~1es documents~ existants sur la ProiiÎo ENSAM et deLa Promo ENSAM. c est principale-ment organi...
of 4

Naphtal's du 4 octobre 1990

Published on: Mar 3, 2016
Published in: Entertainment & Humor      
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Naphtal's du 4 octobre 1990

  • 1. llll~S-.;:=::.:......... ..:~::::::::::::{ .;. <:::::::::::::::>1...I.4I} iPremier hebdomadaire Gadzariquei;ltf~ty Edition du 04/10/1990 ~ifji~TYSars toütes, sars toüs...Pour ce premier édito, je rappelle lesprincipes de base Uentends salser!) dufonctionnement de la RPU:La strass est divisée en 2: les «impri-meurs. et les .pagineurs•. Nous dispo-sons de deux postes de PAO, dunepresse offsetet de deux photocopieusesdont nous sommes les responsables.Donc si jamais un PG prenait une ini-tiative perso sur du matos quil ne connaîtpas, il se ferait gentillement gerber, laplupart du matos étant sous contrat etne nous permettant pas dy mettre lenez. Fin de la mise au point qui pourraéviter de futurs probs.En ce qui est de la PAO, les PGs peuventfaire des tirages lasers perso, du momentque les postes ne sont pas occupés pardes PAOistes.En ce qui concerne la photocopieuse, sielle ouïne un jour (Rank Xerox ayantpassé deux jours en réparation pourune photocops qui est encore tombéeen panne.), elle fonctionne à cartes ma-gnétiques. Ces cartes à tarif régressifvendues à la RPU, permettent de fairedes photocops à la RPU et dans lesmagasins O.S.E. dans P3. (O.S.E. estun organisme étudiant proposant di-vers services). Pour pouvoir utiliser lacarte magnétique dans lagence O.S.E.près du Tabagns, les PGs devront pré-senter à la responsable une carte demembre O.S.E. également disponible àla RPU,cela, dans le cadre de laccord passéavec O.S.E. La carte dadhérent coûtenormalement 15 francs.Quant au Naphtals, les articles doiventêtre babassés sous Word, puis la dis-quette amenée à la RPU, avec le nom dufichier utilisé. Les PAOiste le mettronsen page dans le Naphtals et la disquetterendu à son propriétaire. Le Naphtalsétant imprimé le jeudi après midi, lesdisquettes devront arriver lundi soirdernier délais.Dernier point: la strass ebidsVP Info HE PAO CL 88$ KLISTO III CL 88RPUs HARLEY 133 LI 88MISTRAL 62-152 LI 87 KIN 188MOBLICKA 25 AN 188St EX 132-77 AN 188GOOD 5-34 AN 188RAHAN 92 CH 88FELIX 3-43 LI 88 CL 86TEQUILS 99 LI 88PAO FANCH 104 AN 188HARD Il CH 88CHARLIBROWN 48 LI 88GINTOQ 122 LI 88ROTCHILD 109 KIN 188BINOUSE HEINEKS 25 CLZARONDEUSE HOMOLOGUEEALLOUF CARSPG ~.LA PROMO .DE "T011 ECOLE N~FERASAN5SG:"P" S"lb P1 •• c~~ Ali .5 , ~A "PROMO ElI.5AMVA Oui N ER, RE JoiTi T LA V/TE:..!! •••j11
  • 2. La Promo ENSAM. c est principale-ment organiser des info-IYcées. descarrefours carrières et des salof:ls commecelui de létudiant.Elle est utile. carla réputation de notreécole sarrête auxindustrie1s, en témoi-gne le dernier sondage de lusine nou-velle qui nous place en tête de leurs pré-ferences. En effet nous ne sommes pasconnus dans les lycées. où lenseigne-ment technologique est encore mal vu.Daprès les sondages réalisés auprèsdes Pgs. on estime pourtant à 60 % laproportion des élèves ayant intégré lesArts grâce à une action Promo ENSAM.ce qui est important.Elle peut vous .,porter un complé-ment de formation intéressant. car toutPg désireux de participer à une info-lycée suivra une séance de formation.et devra se familiariser aux techniiquesde lexposé oral.NOS OBJECTIFS sont:- De remettre sur pieds la PromoENSAM qui sest soldée par une trèsgrande dispersion} année dernière ( 10actions dans un centre. 109 dans unautre) en fournissant â chaque centreles mêmes moyens (un package com-plet J et en facilitant au maximum lebouI s des strass Promo ENSAM: cesera le rôle de léquipe «relations avec1es tabagn s et hoquette «(interlocuteur:LORIS 12 CL 88 kgib s 4032 epam).- De développer les actions surP3. un peu délaissées lan s dernière:cest le rôle de léquipe« Promo ENSAMsur P3-ile de france « ( interlocuteur:FLINN 107-37 CL 88 kgib s 374 J.- Qè)rassembl~1es documentsexistants sur la Promo ENSAM et decréer de nouveamc supports ( plaquet->~:t~s: transpar s, dia~oram s. ca~sette~, . VIdeo. staIlds.... J: c est le boul s de 1..... .équipe « matériel et documentation « (interlocuteur: RAVEN 118KIN 187AN1~ kgib s 668 J.- Enfin de favoriser la création dun groupe daction national regrou-pant Pgs. Archis. profs et strass. dotéde moyens propres et de coordonner letravail effectué par les différentes équi-pes de la strass. Ce sera un des boul sdu zident (ULYSSE 2 CL 88 kgib s 367).CEST DONC UNE STRASS CRAMOTIV S qui reprends le flambeau etveut se donner les moyens de réussir:23 Pgs contre 3 l ann s dernière Il Ellecomporte pas mal de clunsois pour lemoment mais il ne tient qu â vous denous rejoindre pour faire changer cela.IL RESTE DES GACHES A PRENDRE:- 1 secret s géné: assistant auxreun s des différentes équipes, il fera lelien entre les différentes mmposantesde la strass.- Des créatifs: poMMant desqualités graphiques ou .tié:raires, ilsserant par groupes de 2 ou ~, chargésdun des nouveaux projets, création denouvelles plaquettes, tournage d unevidéo, équipement des stands, ... J- Des recruteurs ( ) par tabagn set boquette ): si laffichage au tabagn sdes inCo-lycées et carrefour-carrièresne sufflt pas à attirer assez de Pgs. ilsdevront selon le lieux de ) action àentreprendre, trouver des candidatsdans leur prom s.Voilà, jespère que vous serez nom-breux à nous contacter: pour tout tuyss,demandez ULYSSE 2 CL 88SAL S tousPour léquipe Promo ENSAMULYSSE 2 CL 88 et LORIS 12 CL 88. ~Une intervie}v cJ.e Louis 1<.;,,,.-.,....<>;"directeur G~néral de lENSAMAutrefois révolte contre lordremilitaire établi, le bizutage. à lEcoleNationale Supérieure dArts et Métiers,a pris lallure de transmission initiati-que des valeurs collectives. de la «Tra-dition» (Fisss). Louis Feuvrais Direc-teur Général de lEcole. explique lesvertus de cet épisode clé dans la vie deson établissement.Aprù .ea ADaHS de reflwr, lapratique du bizuta,. dans les Gran-des Ecoles est-elle en train de retrou-Ter ses lettres de nobless~ ?Tout dabord, une précision: âlENSAM, nous nous refusons à em-ployerce terme de bizutage. Nous, nousparlons de -Tradition. (Fisss). Les élè-ves ne se contentent pas de déambulerpendant quelques heures en blousessur le Boulevard St Michel: chez nous,la Tradition (Fisss) dure un mois. letemps nécessaire pourtransmettre auxconscrits notre culture, pour créer unecohésion entre nouveaux et Anciens. Ilest vrai que, après les événements dema168, la pratique de la Tradition (Fisss)a pris un peu de plomb dans laile.Aujourdhui, tout nous laisse à penserquil en va autrement. A la suite desrésultats au concours, nous nenregis-trons quun petit nombre de désaffec-tions.
  • 3. , tl~rl~{tl"ànt aux effectifs enirftirths spé ~~~ogiques, n~tre PrinC~~1 vivier(~intif le poireau), ils sont en augmentâ-=tion constante.En tant que responsable pédà-gogique (Aps Gotens CH 88 (Fisss)),comment percevez-vous le bizutage?Cette pratique me semble êtreune occasion fantastique de créer unesprit de corps, de perpétuer un senti-ment dappartenance à un communau-té.Le bizutage nest-il pas contra-dictoire avec le développement delenseignement des sciences humai-nes dans les écoles dingénieurs?Ces cours doivent rester la for-mation de base (Fisss)... Tout en ayantcomme application la pratique de laTradition (Fisss). Je peux dailleurs vousdire que, dans bien des établissements,responsables de bizutageet .rofs déthi-que travaillent en étroite collaboration.Que pensent du bizutage lesJ"espo.sables industrlela avec quiTOUS êtes en rapport ?Nous navons aucun écho a cepropos. Les GadzArts (Fisss) sont re-cherchés par les industriels pour leurformation, bien sur, mais aussi pourleur qualité (nouFisss les RPUs) en ma-tière de relations humaines et de com-mandement (Aps HE PAO). Autant dedispositions qui ne sont pas étrangères(Aps COOD et MOBLIKS). loin de là, àla pratique du bizutage.La Tradition (Fisss) nest doncpas près de disparaître ?Certainement pas (Ebids). Desaménagements seront nécessaires, parexemple la diminution de la durée dubizutage (à quel taps ?) tout en sachantque, pour créer un esprit de comman-dement (Aps HE PAO), un sentimentdappartenance à une communauté, ilfaut du temps.propos recueUlIs pas Martlne Hassoun (ys!ne Nouvelleseptembre 90).ti0 étudiant~ roumainst 5 deleurs profs arrivent â Orlydi~~che 21octobre.Cette idée de voyage a été lancéepar un,e);>Gette et un PG (GZABEL etKLUMS) qui ont passé 15 jours àBucarest en juillet. Ils y ont rencontrédes étudiants et des profs de lInl?titutPolytechnique de Bucarest. MalgnÙ~1,lrsbonnes connaissances théoriques, lesRoumains sont dépourvus de toutmatériel (leurs ordins ressemblent àdes dinosaures et les manuels les plusrécents datent dau moins 50 ans).Aussi espèrent-ils réaliser unéchange régulier et constructifavec nous(PGs et profs), que ce soit aux niveauxpédagogique, matériel (poly, livres,...).cuturel et humain. Ils attendent égale-ment avec impatience quon leur mon-tre ce quest la vie en démocraüt~ d.veulent établir un contact DURABLEd:OFFICIEL avec lENSAM.Jusquà présent un prognm ?de leur séjour a été établi par GZ"etKLUMS, mais nous avons 1......problèmes:nous cherchons- 5 bagns pour alleraccueiUDkRoumains à Orly le 21 octobre et les. yramener le 4 novembre.- des PGs parisiens motivs. go.rrecevoir chez eux pendant 3 ou 4 jours.un étudiant (première semaine de laToussaint).- des thuysses pour loger les.profs dans une famille à P3 pendant 15jours.- 1 ou 2 idées géniales (parmi les.milliers que votre neurone pond ~jour) pour trouver les 14 000 F quUnous manque pour assurer leur séjour.- 2n de PGs pour les accueillir.j! .~.. ~ .-"-.-.--;. ".... ~Uit~ ifit~ Visite,..un voyage e~tprevu a Paques a Bucarest avec des .PGs et des profs (il y a également 2n debours à faire: environ 60 000 F à ras-sembler).; i.~.~BREF VIENDEZ TOUS à lamphi PH lundi à 12 H 30..:~:,, ; :,,:,,;, ::~ljKLARKFAM20-144AriJ~8pour" rla Strass ROUMANIE. " , - ~ "/>Ie Fiss ~hercheles PGs HM Tirà lArc atIride seconmfitre et éventuel-1ems aller sehtraîrier ensemble;~~ffirburnerle fiss enboquettê337 ou âlaPAOjRPUtance.HARD 11 CH 88
  • 4. ,-~ "ii~"" -"r:iJtrassembl~1es documents~ existants sur la ProiiÎo ENSAM et deLa Promo ENSAM. c est principale-ment organiser des info-IYcées. descarrefours carrières et des salof:ls commecelui de létudiant.Elle est utile. carla réputation de notreécole sarrête auxindustriels, en témoi-gne le dernier sondage de lusine nou-velle qui nous place en tête de leurs pré-ferences. En effet nous ne sommes pasconnus dans les lycées. où l enseigne-ment technologique est encore mal vu.Daprès les sondages réalisés auprèsdes Pgs. on estime pourtant à 60 % laproportion des élèves ayant intégré lesArts gràce à une action Promo ENSAM.ce qui est important.Elle peut vous _,porter un complé-ment de formation intéressant. car toutPg désireux de participer à une info-1ycée suivra une séance de formation.et devra se familiariser aux techniiquesde lexposé oral.NOS OBJECTIFS sont:- De remettre sur pieds la PromoENSAM qui sest soldée par une trèsgrande dispersion lannée dernière ( 10actions dans un centre. 109 dans unautre) en fournissant à chaque centreles mêmes moyens (un package com-plet J et en facilitant au maximum leboul s des strass Promo ENSAM: cesera le rôle de l êquipe « relations avecles tabagn s et baquette « (interlocuteur.LORIS 12 CL 88 kgib s 4032 epam J.- De développer les actions surP3, un peu délaissées lan s dernière:cest le rôle de léquipe« Promo ENSAMsur P3-ile de france • ( interlocuteur:FLINN 107-37 CL 88 kgib s 374 J.créer de nouveau.x supports ( plaquet-.~}~s._ transpar s. dia~oram s. ca~sette~, VIdeo. staHds.... ): c est le boul s de 1.... équipe « matériel et documentation « (interlocuteur: RAVEN 118KIN 187 AN1~ kgib s 668 ).- Enfin de favoriser la création dun groupe daction national regrou-pant Pgs. Archis. profs et strass. dotéde moyens propres et de coordonner letravail effectué par les différentes équi-pes de la strass. Ce sera un des boul sdu zident (ULYSSE 2 CL 88 kgib s 367J.C EST DONC UNE STRASS CRAMOTIV S qui reprends le flambeau etveut se donner les moyens de réussir:23 Pgs contre 3 l ann s dernière Il Ellecomporte pas mal de clunsois pour lemoment mais il ne tient quO à vous denous rejoindre pour faire changer cela.IL RESTE DES GACHES A PRENDRE :- 1 secret s géné: assistant auxreun s des différentes équipes. il fera lelien entre les différentes romposantesde la strass.- Des créatifs: possédant desqualités graphiques ou MUératres, ilsseront par groupes de 2 ou 3, chargésdun des nouveaux projets, création denouvelles plaquettes, tournage d unevidéo. équipement des stands.... )- Des recruteurs ( ) par tabagn set boquette ): si laffichage au tabagn sdes inCo-lycées et carrefour-carrièresne suffit pas à attirer assez de Pgs. ilsdevront selon le lieux de ) action àentreprendre. trouver des candidatsdans leur prom s.Voilà. jespère que vous serez nom-breux à nous contacter. pour tout tuyss.demandez ULYSSE 2 CL 88SAL S tousPour léquipe Promo ENSAMULYSSE 2 CL 88 et LORIS 12 CL 88Une intervie~ Ge Louis 1<;i.,,,,,,j,,,directeur G~néral de lENSAMAutrefois révolte contre lordremilitaire établi. le bizutage. à lEcoleNationale Supérieure dArts et Métiers,a pris lallure de transmission initiati-que des valeurs collectives. de la .Tra-dition» (Fisss). Louis Feuvrais Direc-teur Général de lEcole, explique lesvertus de cet épisode clé dans la vie deson établissement.Aprù .ea aDilfes de reflwr, )apratique du bizuta,. dans les Gran-des Ecoles est-elle en train de retrou-Yer ses lettres de nobless~ ?Tout dabord. une précision: àlENSAM, nous nous refusons à em-ployerce terme de bizutage. Nous, nousparlons de -Tradition- (Fisss). Les élè-ves ne se contentent pas de déambulerpendant quelques heures en blousessur le Boulevard St Michel: chez nous.la Tradition (Fisss) dure un mois. letemps nécessaire pourtransmettre auxconscrits notre culture, pour créer unecohésion entre nouveaux et Anciens. Ilest vrai que. après les événements demai 68. la pratique de la Tradition (Fisss)a pris un peu de plomb dans laile.Aujourdhui, tout nous laisse à penserquil en va autrement. A la suite desrésultats au concours. nous nenregis-trons quun petit nombre de désaffec-. tians.

Related Documents