Production label de la coopérative ...
A survoler l’étiquette, comme ça, par découdre...
of 2

Press under kontrol

press kit
Published on: Mar 4, 2016
Published in: Entertainment & Humor      
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Press under kontrol

  • 1. Production label de la coopérative Full Rhizome www.fullrhizome.coop EN CO NCE R T E N 2 0119juillet / Festival Rhizomes - Musiques et Jardins / Paris13juillet / Centre culturel français / Alger28 juillet / Les Voix du Gaou / Six-Fours-les-Plages26 août / Block Party Converse / Lyon3septembre / Festival Woodstower / Lyon24 septembre / Des Lendemains Qui Chantent / Tulle28 septembre / Showcase Fnac / Marseille30 septembre / Festival Marsatac / Marseille9octobre / Nancy Jazz Pulsations / Nancy14 octobre / MJC Picaud / Cannes15octobre / Espace Mistral / Montélimar25 octobre / Les mardis du grand marais / Riorges27 octobre / La Boule Noire / Paris3novembre / Le Palot / Montbéliard18 novembre / Café Provisoire / Manosque8décembre / La Laiterie / Strasbourg9décembre / La Pêche / Montreuil
  • 2. A survoler l’étiquette, comme ça, par découdre avec leurs aînés et leurs influences. Jamais paralysés dessus l’épaule du voisin, on classe- par l’enjeu, ils prennent ces dernières à bras-le-corps, mettant rait cet album avec les productions leur technique au service d’un projet original : jouer de leurs réfé- de... Et là, vas-y qu’à la va-vite je rences individuelles en donnant corps et âme à leur inspiration t’envoie la liste de toutes les boîtes collective. Avec, cerise sur le gâteau, l’idée qu’en ne faisant appel à rythmes humaines de la Création. à aucun instrument, ni matériel technologique, il soit possible Ceux d’ici, Saïan Supa Crew en tête, ceux d’à côté entre Killa de retranscrire l’énergie brute et festive du live, domaine dans Kela et Bauchklang. Voire de là-bas, l’ombre de Rahzel au lequel ils excellent (on n’est pas champion du monde pour rien !). loin. Seulement voilà, si tous sont respectables - ancienneté Une belle gageure quand on sait ce que l’impact scénique revêt oblige - pas besoin de faire la fine bouche pour se rendre compte comme importance dans le Beatbox. Qu’il s’agisse de pousser que ces quatre bonhommes sont d’un tout autre monde. Du dans ses retranchements un concept issu du groupe - le frees- moins apportent-ils ce petit supplément d’âme qui fait du bien tyle devenant le centre des débats - ou de développer une idée aux esgourdes. Plus que de la fraîcheur, une réelle innova- propre à un des membres, reste toujours le même défi à relever : tion. En toute modestie, une vraie révolution stylistique. ne pas perdre en efficacité et maintenir une performance « 1 » est un complexe échafaudage rythmique au som- musicale qui serve au mieux le Beatbox. A force de travail, met duquel Under Kontrol multiplie les cabrioles de talent surtout, on peut d’ores et déjà parler de réussite. gutturales, combinaisons ventriloques et autres passe-passe vocaux, proposant sa propre relec- Il y a en effet sur cet album de quoi épuiser des généra- ture de l’équation «être humain + groove». Pour faire tions de neurones. Sans parler des paires de guiboles. Under simple, c’est quatre copains qui décident de concert d’avan- Kontrol nous offre ici son All Star Game de la jubilation, dis- cer là où très peu d’artistes sont déjà allés. Peut-être même tillée dans des registres des plus honorables. Chaque titre seront-ils les premiers ? Qui sait, des pionniers, les seuls est un trésor d’orfèvrerie, rien n’est laissé au hasard, tout capables de vous guider dans cette jungle sonique. est savamment réglé jusqu’à la perfection. De la mécanique de précision, calée au millimètre entre De la basse slappée aux embardées breakbeat à la instinct, passion et rigueur. Ainsi conçus, leurs mor- Invisible Scratch Pickles, du psychotropisme funk de Parliament ceaux ouvrent autant de passages sensoriels, hors piste s’il le aux grosses marades cartoonesques de Kid Koala, des acrobaties faut. L’objectif étant d’installer confortablement l’auditeur dans électro-hop Q-Bertiennes en diable aux bravades drum’n’bass leur auberge espagnole du beat, ourlée d’ambiances diablement ambiance Metalheadz ou Rouge à Lèvres... Il en arrive de par- organiques, furieusement ludiques pour tout dire. On les soup- tout ! Vous me direz, je vous fais l’article sur les comparaisons à çonnait d’être d’un autre monde, cet album 100% sans adjuvants, l’emporte-pièce et je ramène ma science à gloser avec du name- au concept totalement assumé et contrôlé le confirme, ces jeunes dropping tous azimuts. Certes ! Sachez tout de même, au-delà du gens viennent d’ailleurs. Avec sous le bras une question folle mais gargarisme verbal, qu’une fois passées les premières écoutes, cruciale : et si, abordé de la sorte, le Beatbox était définitivement vous plongerez certainement dans le livret de ce disque en quête l’avenir du Turntablism ? Franchement, «1» apporte de bien belles de quelques featurings turntablistes. Et vous arriverez à cette garanties... Affaire à suivre ! même conclusion : Under Kontrol c’est quatre lascars prêts à en Yvan aka L’Oreille de MoscouConception graphique : Vincent Castellin Under Kontrol : Fayabraz / Mic Flow / Mister Lips /Tiko RELATIONS PRESSE TOUR LABEL MANAGEMENT Frédérique Miguel Yuma Productions I.O.T Records / Full Rhizome Benjamin Jung Yannick Norhadian Aymeric Genty +33 (0)6 14 73 62 69 +33 (0)6 60 47 05 09 +33 (0)6 68 63 42 43 +33 (0)6 27 26 85 07 oye.mulata@free.fr yann@yumaprod.com production@fullrhizome.coop bjung7@gmail.com

Related Documents