Avec une dé-cisiondeder-nière minute,l’Italie a étésauvée parson prési-dent.L’impasse,crééeparmilleélecteurs et qui a prou...
Pag. 32 - N°10 Maggio 2013The violin ofNATASHA KORSAKOVAClassic & Chic PopNatyfor friendswww.natashakorsakova.comExclusive...
of 2

Natasha estratto

Monte Carlo Journal
Published on: Mar 3, 2016
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Natasha estratto

  • 1. Avec une dé-cisiondeder-nière minute,l’Italie a étésauvée parson prési-dent.L’impasse,crééeparmilleélecteurs et qui a prouvé l’inef-ficacitédespartis,aétérésolueparungrandMonsieur,GiorgioNapolitano, âgé de presquequatre-vingt dix ans. Le moisdernier sa réprimande, accla-mée partout dans le monde, adéclassé les politiciens italiensau rôle de querelleurs arro-gants,etenmêmetempsadon-né l’impulsion nécessaire à laformation d’un gouvernement«jeune», prêt à s’accorder surles mesures les plus urgentesà prendre; peut-être ils ne se-ront pas des «maîtres de poli-tique», mais au moins on aurala satisfaction de voir du neuf,y compris finalement une plusgrande proportion féminine.Le mauvais exemple avait étédonné par cette même gauchequi, à l’occasion de l’électiondu chef de l’Etat, s était avéréeêtremaîtredel’intrigue,estquimaintenant est à la recherchede son unité, en s’appuyant surson nouveau Premier ministreafin d’éviter tout affrontementdirect et dangereux pour nosinstitutions. Mais l’incapacitéde la classe politique italienneau sein du Parlement, où pour59 jours les intérêts person-nels plutôt que ceux de laNation ont prévalu, a pourtantfait ses dégâts, heureusementpas irréversibles. Il a été unedémonstration d’inefficacité,mais cela ne justifie pas lesmots qui peuvent être durscomme des pierres et surtoutles graves violences qui ont eulieu dans la Piazza Colonna àRome, et qui ont choqué l’opi-nionpubliquedumondeentier.S’il est vrai que la crise écono-mique qui continue d’investirInextremis,l’Italiaèstatasalvata dal suo Presidente. Lostallo creato da mille grandielettori che ha dimostrato l’inef-ficienzadeipartiti,èstatorisoltoda un grande quasi novan-tenne, Giorgio Napolitano. Lasua strigliata, applaudita datutto il mondo, lo scorso meseha declassato i politici italianial ruolo di litigiosi arroganti econtemporaneamente ha datola spinta necessaria alla for-mazione di un nuovo governo,finalmente giovane e di lar-ghe intese; forse non saranno“maestri della politica”, maalmeno avremo la soddisfa-zione di vedere facce nuove, tracui finalmente un’alta percen-tuale femminile. L’esempio l’hadato quella stessa Sinistra che,nell’occasione dell’elezionedel capo dello Stato, avevadimostrato di essere maestra diintrighi e che ora sta cercando,ricompattandosi e affidandosial suo nuovo Premier, di evitarescontri diretti e pericolosi per leà suivre pag. 2à suivre pag. 2segue pag. 2par Ilio MASPRONERoi Giorgio,sauvez l’Italie!Re Giorgiosalva l’ItaliaN°10 Mai 2013 1,00 € Directeur Ilio MasproneWeb: www.iliomasprone.com - E-mail: foglioitaliano@gmail.comEDITO’n° 142 février 2013 - Principauté de Monacon° 142 febbraio 2013 - Principato di MonacoSupplément de l’Actualité, de la Culture et Société duSupplemento di Attualità, Cultura e Società deReportage du Ely GALLEANI - page 8/9Reportage du MONTECARLONEWS - page 12/13Reportage du Ina ELLAG - page 24/25“LaGrande Bellezza”duFestivaldeCannesGran Galà della ModaRoyalHotelSanremoVenerdì 26 luglio - ore 20,00Info: (+39) 335.327111M. Giorgio Napolitano avec la violinisteinternational Natasha KostakovaL’imageinternationalede Cannespar Cristina GRIFONI Europe, Asie et Amé-rique: rivalité sur la Croisettede productions cinématogra-phiques fantastiques. Forteprésence de la France et, pourl’Italie, le grand retour de Pa-olo Sorrentino, la première deValeria Golino et les œuvresd’Antonio Piazza et FabioGrassadonia.Steven Spielberg - Présidentdu Jury du Festival de Cannes66ème - a raison quand il ditque: «Le cinéma est un art quifranchit les cultures et les géné-rations.» Le Cinéma dépasse laréalité historique, mais dans lemême temps il fournit une clépour comprendre cette mêmeréalité; il est le miroir d’une gé-nérationquiàsontourfaitpartied’une société qui est le déposi-taire de la culture contempo-raine. Cannes le sait bien et,comme chaque année, la villeoffre une gamme de films réali-séspardescinéastesprovénantsde différents pays et traditions.En fait, la nouvelle édition, quiaura lieu du 15 au 26 de mai,devrait être très attrayante pourun jury international aussi variéque les films en compétition.Les productions sont parmi lesplus diversifiées: à partir desPays-Bas avec «Borgman» parAlex van Warmerdam jusqu’auJapon avec “Shield of straw”par Takashi Miike et “Likefather, like son” par HirokazuKore-eda; des États-Unis quiL’espoir coulé dans lebronze de Matéo Mornar L’artiste Matéo Mornar,d’origine croate, est arrivé àParis en 1958 ou il a fait sesétudes de décoration mais sacarrière de graphiste a démar-ré en Principauté. Durant cetemps il a nourrit sa passionpourlesvolumesetlasculptureà laquelle il se consacre depuisvingt-cinq ans. Tout au long deson parcours, il a fait connais-sance, puis il s’est attaché à lafamille princière, au PrinceRainier III qui, tel un mécène,l’a encouragé de continuer sonœuvre artistique. Pendant cesannées il s’est également atta-ché à S.A.S. le Prince Albert IIqu’ilavugrandir.Un appartement à Monte-Carloà partir de 300.000 Euros Audrey Vernon est née à Marseille et, pour suivre l’école dethéâtre «Cours Florent», elle s’est installée dans la Ville Lumière ouelle habite toujours. Audrey a présenté récemment son dernier spec-tacle «Comment épouser un Milliardaire» au théâtre des Muses àMonaco. Trois représentations ou le public enthousiaste a acclamé lacomédienne avec une standing ovation ! Entre deux représentationsAudrey a bien voulu nous en dire un peu plus. «Au début de ma car-rière il y a eu une audition pour Canal Plus et en 2005 mon premierPDG était Dominique Farrugia, qui m’a encouragé à écrire les textespourunOneWomanShow:LeSpectacleplusDrôleduMonde.Audrey Vernon: self control on en manque!
  • 2. Pag. 32 - N°10 Maggio 2013The violin ofNATASHA KORSAKOVAClassic & Chic PopNatyfor friendswww.natashakorsakova.comExclusively for Italy, France, Principality of Monaco and Greeceby Illy Masper ProductionContact: iliomasprone@tiscali.it - Mobile (+39) 335327111PhotobyMarcoCambiaghi“A taste of infinity with Natasha Korsakova...the young violinist revives the spirit of Shostakovich with full vibrato and sophisticated violin bow techniques,turning the tragedy into a painful story told from the depth of her soul...”Corriere della Sera

Related Documents