Par Marianna NANGUE
Head Of Fashion & Cosmetics – Jumia Cameroon
Pour la 4e Edition des Digital Thursday
Le e-commerce aujourd’hui est le phénomène qu’on ne présente plus au monde. En BtoC
seulement, les prévisions de chiffre d...
La mode sur
Internet s’est
révélée être le
marché à la
croissance la plus
rapide
&
Le deuxième en
terme
d’importance
derri...
Les sites de e-
commerce mettent le
prix au centre de leur
stratégie parce qu’il
reste le facteur N°1
qui encourage les
co...
35%
13%
Shoes
Others
Sales share in Fashion sub-categories
52%
0% 20% 40% 60%
Clothes
Les chaussures et les vêtements sont...
Les 02 principaux challenges du eLes 02 principaux challenges du e--FashionFashion
Selon les
statistiques, entre 20
et 40 ...
Les standards de fabricationLes standards de fabrication
Un standard dans le domaine du fashion est
un ensemble de règles ...
Essayage virtuel (Possibilité
de visualiser le vêtement sur un
mannequin virtuel aux mêmes
mensurations)
Simulateur (Vous ...
Le canal de vente e-commerce constitue aujourd’hui une part non négligeable pour
l’industrie du Fashion et les perspective...
of 9

Prez DT

Published on: Mar 4, 2016
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Prez DT

  • 1. Par Marianna NANGUE Head Of Fashion & Cosmetics – Jumia Cameroon Pour la 4e Edition des Digital Thursday
  • 2. Le e-commerce aujourd’hui est le phénomène qu’on ne présente plus au monde. En BtoC seulement, les prévisions de chiffre d’affaires en 2015 dépassent largement les 1500 milliards USD. Il s’internationalise de plus en plus même si d’un pays à un autre il est à un stade de développement bien précis. Il existe en plusieurs variantes. Selon la qualité de l’acheteur et du vendeur on distingue les modèles BtoC, BtoB, CtoC . Selon ce qui est vendu, on a des sites thématiques et des sites généraux. Selon la couverture, on distingue les sites transfrontaliers et les sites nationaux . Les sites de e-commerce, pour se tailler de belles parts offrent des assortiments toujoursLes sites de e-commerce, pour se tailler de belles parts offrent des assortiments toujours plus variés et plus attractifs avec une expérience client en perpétuelle amélioration. Les deux catégories qui marchent le mieux au monde sont l’électronique (77%) et le fashion (76%). Le E-fashion enregistre une croissance alléchante et ne compte pas s’arrêter en chemin malgré un taux de retour dû en grande partie aux standards de tailles et qui met à l’épreuve l’ingéniosité des plus grands groupes. Quels sont les challenges propres à cette industrie et comment les promoteurs font pour y pallier? Nous le verrons dans la présentation qui suit.
  • 3. La mode sur Internet s’est révélée être le marché à la croissance la plus rapide & Le deuxième en terme d’importance derrière celui de l’électronique.
  • 4. Les sites de e- commerce mettent le prix au centre de leur stratégie parce qu’il reste le facteur N°1 qui encourage les consommateurs à acheter en ligne. Après le prix, le SAV ainsi que les autres service à valeurservice à valeur ajoutée tels que la livraison à temps, La large variété de produits, certaines exclusivités et bien d’autres.
  • 5. 35% 13% Shoes Others Sales share in Fashion sub-categories 52% 0% 20% 40% 60% Clothes Les chaussures et les vêtements sont les sous-catégories les plus vendues dans le fashion avec 87% de parts. Des parts importantes même s’il faut faire face à une clientèle de plus en plus exigeante.
  • 6. Les 02 principaux challenges du eLes 02 principaux challenges du e--FashionFashion Selon les statistiques, entre 20 et 40 % des vêtements achetés sur Internet sont retournés en raison de problèmes de taille. Ce qui coûte des millions aux sites La logistiqueLa logistique L’essor fulgurant des achats en ligne impose de nouvelles contraintes logistiques des millions aux sites de e-commerce et est fort déplaisant pour les e-acheteurs. Les retours sont dûs en grande partie aux standards utilisés qui diffèrent d’un article à un autre et l’ensemble très mal connu du e- acheteur. contraintes logistiques aux entreprises. Les acteurs du secteur poursuivent un objectif fixe: optimiser, pour réduire les coûts et les délais de livraison .
  • 7. Les standards de fabricationLes standards de fabrication Un standard dans le domaine du fashion est un ensemble de règles que doit respecter la fabrication de textiles. Ils se traduit de plusieurs manières. Ici, c’est la codification des tailles qui nous intéresse. Les standard de taille varient et dépendent de la morphologie générale de la population étudiée. Quelques standards:Quelques standards: Anglais, américain, chinois, européen, franç ais En quoi est-ce un challenge? - Nombreux sont les e-acheteurs qui ne maîtrisent pas leurs mensurations - Le passage d’un standard à un autre les déstabilise - Et tout cela entraîne des retours
  • 8. Essayage virtuel (Possibilité de visualiser le vêtement sur un mannequin virtuel aux mêmes mensurations) Simulateur (Vous rentrez vos SolutionsSolutions Simulateur (Vous rentrez vos mensurations et vous recevez la taille à commander) Guides de correspondance des tailles
  • 9. Le canal de vente e-commerce constitue aujourd’hui une part non négligeable pour l’industrie du Fashion et les perspectives de croissance de ce canal sont très positives. La croissance de ce marché s’accompagne de l’augmentation des attentes des e- acheteurs qui recherchent la meilleure expérience d’achat qui soit. Ici 02 facteurs clés garantiront la survie de la catégorie: La logistique avec les contraintes d’optimisation pour réduire les coûts et les délais de livraison et La réduction des retours dû à 20-40% aux problèmes de tailles; ce qui coûte des millions de dollars aux e-commerçants. Pour s’adapter à ces nouvelles contraintes, les sites de vente en ligne développent leur ingéniosité: Livraison par drones, robots piqueurs dans les entrepôts, essayage virtuels, tableaux de correspondance des tailles et bien d’autres. En outre les solutions envisagées pour la réduction des taux de retour ont un dénominateur commun: Ils demandent un engagement des e-acheteurs à connaître leurs mensurations.

Related Documents