Prise en charge des polytraumatisés
Définition classiquePatient traumatisé ayant plus d’une lésion etdont au moins une menace le pronostic vital notion...
Définition utilePatient ayant subi un traumatisme violentsusceptible d ’avoir des lésions menaçant lepronostic vital ou fo...
Mortalité en FranceMaladies cardiovasculaires 313Cancer 196Traumatismes 60SIDA ...
PolytraumatismeREPARTITION DES DECES : 0 - 1 heure 50 % 1 - 24 heure 30 % > 24 heures 20 %
Examen initial Hémodynamique Respiratoire NeurologiquePrécis, rapide, examen de référence +++
Caractéristiques d’un polytraumatisé• Lésions polysystémiques: équipe• Lésions évolutives: réévaluation• Lésions visibles ...
Notions de décès évitables• 20 à 30% de décès peuvent être éviter• Causes chirurgicales +++ - indications chirurgicales n...
Evaluation de la gravite (circonstances)• Horaire (traumatisme crânien)• contexte: -AVP: cinétique, ceinture, éjection -...
Evaluation de la gravite (Association lésionnelles)• Traumatisme crânien: crane +_ rachis cervical• Chute, récepti...
Mise en condition pré hospitalière• Immobilisation: collier minerve, coquille• Ventilation: masque à oxygène• Hémodynamiqu...
Détresse circulatoire signes cliniques• Tachycardie• Pouls filant• Hypotension artérielle(inconstante...
Choc hémorragique étiologies• Scalp• Epistaxis• Abdomen(rate, foie, VX mésentériques)• Retro...
Détresse respiratoire clinique• Cyanose: sp o2 inf. à 90 %• Rythme et mécanique respiratoire: -tachypné...
Détresse neurologique mécanisme• Traumatisme crânien et / ou médullaire• Mécanisme extra crânien -hémodynamiqu...
Détresse neurologique clinique• Troubles de la conscience (intervalle libre ?)• Score de Glasgow• Signes...
Priorité de la réanimation Détresse ventilatoire Détresse circulatoire Détresse neurologique
Plateau TechniqueAnesthésiste (ETO, fibroscopie)Chirurgie (Neuro, thorax, vasculaire,traumat)Radiologie (Echo, TDM, Angio,...
Organisation de l’équipe Multidisciplinaire spécialisée Trauma leader Distribution des tâches Circulation de l’information
Décision à l ’arrivée Salle de déchocage Bloc opératoire
Délais d’actionLes 15 premières minutesLa première heureLes 24 premières heures
Premiers soins (15mn) Voies aériennes Voies veineuses Pression artérielle invasive Bilan biologique
Bilan biologique urgentHémoglobine (ou Ht)Groupe - RhHémostase (TP, Fibrinogène, Plaquettes)
Bilan initial (1 h) Radiographie du thorax Radiographie du bassin Echographie abdominale
BILAN INITIAL: au lit du patient ! DECISIONS D ’URGENCE
Radiographie du thorax Indication de drainage ? Indication de thoracotomie ?
RADIOGRAPHIE THORACIQUEPneumo ?-Pneumothorax ?
RADIOGRAPHIE THORACIQUEHEMO ?
Radiographie du bassinTraumatisme du bassin : angiographie ?Possibilité de sondage urinaire
RADIOGRAPHIE DE BASSINDisjonctionsacro-iliaque Fracture du cotyl...
Echographie abdominale Hémopéritoine ? Indication de laparotomie
ECHOGRAPHIE ABDOMINALE Foie Rein HEMOPERITOINE ?
Radio thorax Drainage / ThoracotomieEcho. Abdo LaparotomieRx bassin Angio / Embolisation
Poursuite du bilan lésionnel Bilan osseux (rachis complet) Tomodensitométrie - crâne (± face) - thorax - abdom...
Avant une intervention de longue duréeLe bilan lésionnel est-il suffisant ?L’évolution potentielle des lésions à-t-el...
Bilan Complet (< 24 heures) L’ensemble des lésions ont été identifiées L’ensemble des traitements chirurgicaux ont été eff...
Pneumothorax Intérêt de la TDM thoraciqueantérieur Contusion pulmonaire ...
Radiographie de thorax Décision : ETO et/ou TDM ?
Rupture sous adventicielle sans hémomédiastin "actif" Rupture avec hémomédiastin "actif"
Ruptureisthmique
Rupture isthmique et angioscanner
ARTERIOGRAPHIE INTERVENTIONNELLE
Les lésions oubliéesLésions intra-abdominales non hémorragiquesExtrémités (mains, pieds)GenouYeuxOrganes génitaux externes...
Petits gestes importants Pansement des plaies Arrêt des hémorragies externes SAT-VAT Antibioprophylaxie
Pièges du Polytraumatisme Prendre du retard Sous-estimer ou méconnaître une lésion Se contenter de l ’examen initial Négli...
Stratégie de prise en charge des polytraumatisés Plan pré-établi Possibilité de sortir de ce plan à tout ...
ConclusionPrise en charge spécialiséeEquipe multidisciplinairePlateau techniqueContinuité des soins et de la surveillance
Polytraumatises langeron.ppt2
Polytraumatises langeron.ppt2
of 49

Polytraumatises langeron.ppt2

Published on: Mar 4, 2016
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Polytraumatises langeron.ppt2

  • 1. Prise en charge des polytraumatisés
  • 2. Définition classiquePatient traumatisé ayant plus d’une lésion etdont au moins une menace le pronostic vital notion d’associations lésionnelles notion de potentialisation
  • 3. Définition utilePatient ayant subi un traumatisme violentsusceptible d ’avoir des lésions menaçant lepronostic vital ou fonctionnel
  • 4. Mortalité en FranceMaladies cardiovasculaires 313Cancer 196Traumatismes 60SIDA 5Pour 100 000 habitants/an
  • 5. PolytraumatismeREPARTITION DES DECES : 0 - 1 heure 50 % 1 - 24 heure 30 % > 24 heures 20 %
  • 6. Examen initial Hémodynamique Respiratoire NeurologiquePrécis, rapide, examen de référence +++
  • 7. Caractéristiques d’un polytraumatisé• Lésions polysystémiques: équipe• Lésions évolutives: réévaluation• Lésions visibles non vitales: sécurité• Lésions non visibles vitales: vigilance
  • 8. Notions de décès évitables• 20 à 30% de décès peuvent être éviter• Causes chirurgicales +++ - indications chirurgicales non posées - délai avant chirurgie - erreur de réanimation - lésions non diagnostiquées
  • 9. Evaluation de la gravite (circonstances)• Horaire (traumatisme crânien)• contexte: -AVP: cinétique, ceinture, éjection -Défenestration: hauteur sup à 6M, sol dur, suicide -Agression…• Mécanisme traumatique -choc direct -choc indirect: décélération: cerveau, pédicules vasculaires
  • 10. Evaluation de la gravite (Association lésionnelles)• Traumatisme crânien: crane +_ rachis cervical• Chute, réception sur les pieds: calcanéum+_ bassin +_ rachis• Décélération: lésions hémorragiques interne• Tableau de bord: genou+_ hanche• Défenestration, suicide: intoxication associées?
  • 11. Mise en condition pré hospitalière• Immobilisation: collier minerve, coquille• Ventilation: masque à oxygène• Hémodynamique: 2 voies d’abord veineuses périphériques• Analgésie, attelles• Respect de l’axe tète cou corps• Transfert: inf. à 30mn
  • 12. Détresse circulatoire signes cliniques• Tachycardie• Pouls filant• Hypotension artérielle(inconstante)• Temps de recoloration cutanée sup à 3s• Marbrures• Anxiété, agitation, troubles de conscience
  • 13. Choc hémorragique étiologies• Scalp• Epistaxis• Abdomen(rate, foie, VX mésentériques)• Retro péritoine(reins, aorte, VCI )• Bassin• Thorax: plaies des gros vaisseaux• Fractures osseuses - fémur: 2000ml - bassin: 500 à 5000ml - tibia: 1000ml -humérus 500ml, vertèbre 250ml, Fr de cote 150ml
  • 14. Détresse respiratoire clinique• Cyanose: sp o2 inf. à 90 %• Rythme et mécanique respiratoire: -tachypnée bradypnée, pauses, gasp - tirage, balancement thoraco-abdominal• Asymétrie auscultatoire: pneumothorax+_ hémothorax• Emphysème sous cutanée• Agitation, troubles de conscience
  • 15. Détresse neurologique mécanisme• Traumatisme crânien et / ou médullaire• Mécanisme extra crânien -hémodynamique -hypoxémie
  • 16. Détresse neurologique clinique• Troubles de la conscience (intervalle libre ?)• Score de Glasgow• Signes de localisation, état des pupilles, crises convulsives• Plaie de la face ou du scalp• Otorragie, otorrhée, embarrure
  • 17. Priorité de la réanimation Détresse ventilatoire Détresse circulatoire Détresse neurologique
  • 18. Plateau TechniqueAnesthésiste (ETO, fibroscopie)Chirurgie (Neuro, thorax, vasculaire,traumat)Radiologie (Echo, TDM, Angio, IRM)Radiologie interventionnelleLaboratoireHématologie
  • 19. Organisation de l’équipe Multidisciplinaire spécialisée Trauma leader Distribution des tâches Circulation de l’information
  • 20. Décision à l ’arrivée Salle de déchocage Bloc opératoire
  • 21. Délais d’actionLes 15 premières minutesLa première heureLes 24 premières heures
  • 22. Premiers soins (15mn) Voies aériennes Voies veineuses Pression artérielle invasive Bilan biologique
  • 23. Bilan biologique urgentHémoglobine (ou Ht)Groupe - RhHémostase (TP, Fibrinogène, Plaquettes)
  • 24. Bilan initial (1 h) Radiographie du thorax Radiographie du bassin Echographie abdominale
  • 25. BILAN INITIAL: au lit du patient ! DECISIONS D ’URGENCE
  • 26. Radiographie du thorax Indication de drainage ? Indication de thoracotomie ?
  • 27. RADIOGRAPHIE THORACIQUEPneumo ?-Pneumothorax ?
  • 28. RADIOGRAPHIE THORACIQUEHEMO ?
  • 29. Radiographie du bassinTraumatisme du bassin : angiographie ?Possibilité de sondage urinaire
  • 30. RADIOGRAPHIE DE BASSINDisjonctionsacro-iliaque Fracture du cotyleDisjonction Fracture dusymphyse cadre
  • 31. Echographie abdominale Hémopéritoine ? Indication de laparotomie
  • 32. ECHOGRAPHIE ABDOMINALE Foie Rein HEMOPERITOINE ?
  • 33. Radio thorax Drainage / ThoracotomieEcho. Abdo LaparotomieRx bassin Angio / Embolisation
  • 34. Poursuite du bilan lésionnel Bilan osseux (rachis complet) Tomodensitométrie - crâne (± face) - thorax - abdomen - pelvis Angiographie
  • 35. Avant une intervention de longue duréeLe bilan lésionnel est-il suffisant ?L’évolution potentielle des lésions à-t-elle été prise en compte ? Exemples : - pression intra-crânienne - échographie abdominale - TDM thoracique
  • 36. Bilan Complet (< 24 heures) L’ensemble des lésions ont été identifiées L’ensemble des traitements chirurgicaux ont été effectués Les explorations secondaires ont été planifiées Le passage en USI est possible
  • 37. Pneumothorax Intérêt de la TDM thoraciqueantérieur Contusion pulmonaire et hémothorax
  • 38. Radiographie de thorax Décision : ETO et/ou TDM ?
  • 39. Rupture sous adventicielle sans hémomédiastin "actif" Rupture avec hémomédiastin "actif"
  • 40. Ruptureisthmique
  • 41. Rupture isthmique et angioscanner
  • 42. ARTERIOGRAPHIE INTERVENTIONNELLE
  • 43. Les lésions oubliéesLésions intra-abdominales non hémorragiquesExtrémités (mains, pieds)GenouYeuxOrganes génitaux externesRectum Examen complet
  • 44. Petits gestes importants Pansement des plaies Arrêt des hémorragies externes SAT-VAT Antibioprophylaxie
  • 45. Pièges du Polytraumatisme Prendre du retard Sous-estimer ou méconnaître une lésion Se contenter de l ’examen initial Négliger la surveillance
  • 46. Stratégie de prise en charge des polytraumatisés Plan pré-établi Possibilité de sortir de ce plan à tout moment Ré-évaluation de la situation Raisonnement risque/bénéfice
  • 47. ConclusionPrise en charge spécialiséeEquipe multidisciplinairePlateau techniqueContinuité des soins et de la surveillance

Related Documents