IntroductionLa Chine est devenue aujourd’hui un pays incontournable sur la scène économique mondiale et lessociétés occide...
 les taux d’intérêt ne peuvent pas être utilisés comme instrument de la politique économique chinoise.  la banq...
• ConclusionDans le cadre d’une stratégie de développement des activités voire d’une implantation d’uneentreprise occident...
Politique monetaire chinoise et perspectives de reevaluation du yuan
of 4

Politique monetaire chinoise et perspectives de reevaluation du yuan

Published on: Mar 4, 2016
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Politique monetaire chinoise et perspectives de reevaluation du yuan

  • 1. IntroductionLa Chine est devenue aujourd’hui un pays incontournable sur la scène économique mondiale et lessociétés occidentales qui s’y implantent sont de plus en plus nombreuses. Les experts estimentqu’actuellement plus de la moitié de la valeur des exportations chinoises est liée directement auxactivités des entreprises multi-nationales implantées en Chineet cette tendance ne se dément pas.L’attractivité de la Chine pour les sociétés occidentales estd’abord liée à l’abondance d’une main d’œuvre bon marché, deplus en plus qualifiée et productive. La stabilité de la monnaienationale (yuan) ancrée au dollar depuis 1994, la fortecroissance économique de la Chine qui a mis en œuvre desmesures pour limiter le risque de ‘surchauffe’, la maîtrise de l’inflation (objectif annuel < 3% max.)constituent des éléments positifs et favorables dans le cadre d’un projet d’implantation ambitieuxen Chine.Environnement monétaire chinois• Parité et convertibilité du yuanDepuis le 1er Janvier 1994, le yuan est ancré au dollar sur la base d’une parité fixée à 8,277 yuan pourun dollar avec une marge de fluctuation très étroite (+/- 0,3%). Depuis 1994, la monnaie estconvertible mais pas pleinement. Les mesures de contrôle des changes sont extrêmement strictes etne s’appliquent qu’à celles des entreprises chinoises dont les activités à l’international le justifient.• Principes de la politique monétaire chinoiseLa politique monétaire chinoise fait partie intégrantedu plan quinquennal pour le développementéconomique et social de la nation et est entérinéeofficiellement par le comité central du PCC.Le 10eme plan quinquennal (2001-2005) a pourobjectif principal le maintien de la stabilité monétairepermettant de garantir une croissance élevée et une « prospérité sociale », voici quelquesmesures qui ont été prises :
  • 2.  les taux d’intérêt ne peuvent pas être utilisés comme instrument de la politique économique chinoise.  la banque centrale chinoise est dans l’obligation d’acheter ou de vendre du dollar - fonction de la situation - pour maintenir la parité fixe yuan/dollar.• Le contexte d’un dollar faibleLa Banque Centrale de Chine répercute les mouvements de taux américains sur les opérations endollar effectuées sur le territoire chinois. Les taux d’intérêt pour les opérations en dollar étantinférieurs à ceux pour les opérations en yuan, il y a comparativement une augmentation del’endettement en dollar et des dépôts mieux rémunérés en yuan.• Adhésion a l’OMCLa Chine a finalement été admise à adhérer à l’OMC en 2001 et apris un certain nombre d’engagements (création d’une véritable‘économie de marché’) dont celui de libéraliser et d’ouvrircomplètement à la concurrence son secteur bancaire et financier àcompter du 1er janvier 2007.La réévaluation du yuan• Les risques associés à une décision brutaleL’ensemble des experts et observateurs de la situation intérieure chinoise s’accordent pourconsidérer qu’une réévaluation rapide, brutale et dans des proportions importantes de la monnaiechinoise ferait peser des risques sérieux de déstabilisation sur :  l’économie chinoise - déplacement de l’épargne vers les marchés financiers étrangers réputés plus fiables. - difficulté à financer la poursuite de la croissance interne chinoise. - augmentation du chômage et risque d’instabilité sociale (Chine et Asie du sud-est). - plus grande volatilité des mouvements monétaires et de capitaux (spéculation).  le système financier international - spéculation et surinvestissement. - accumulation excessive de devises. - faillite du système bancaire (étatique) chinois obligeant à la revente des bons et obligations du Trésor américains détenus par la Banque Centrale de Chine. - pression à la baisse sur le dollar.
  • 3. • ConclusionDans le cadre d’une stratégie de développement des activités voire d’une implantation d’uneentreprise occidentale en Chine, il semble fondamental de prendre en compte le fait que le yuan nerestera pas indéfiniment ancré au dollar et que la réforme en cours de la politique monétairechinoise ira inéluctablement dans le sens d’une réévaluation de la monnaie chinoise, avec pourconséquences : - le renchérissement des importations en provenance de Chine. - la diminution de l’avantage compétitif des usines occidentales implantées en Chine. - l’augmentation du coût d’expatriation des personnels occidentaux en Chine. - le ralentissement de la croissance économique chinoise.Ci-dessus, nous pouvons voir l’évaluation du dollar par rapport au yuan, et les politiques monétairesqui ont qui ont influencé ce taux de change. Christophe PECQUET Mariah EL K Rudi SANCHEZ

Related Documents