Répliques Polémique autour du chiffrage de lallocation dautonomie ...
of 1

Polémique autour du chiffrage de l'allocation d'autonomie - notes Répliques

Published on: Mar 4, 2016
Source: www.slideshare.net


Transcripts - Polémique autour du chiffrage de l'allocation d'autonomie - notes Répliques

  • 1. Répliques Polémique autour du chiffrage de lallocation dautonomie 21 octobre 2011 Contribution du CERU Centre d’études et de recherches de l’UNI       Depuis quelques jours, les chiffrages du projet du PS se multiplient et varient souvent  très  fortement,  du  PS  qui  affirme  que  son  projet  entraînera  seulement  5  milliards  deuros de dépenses supplémentaires par an à linstitut de lentreprise qui estime que le  Contexte  coût du projet du PS sélève à 30 milliards deuros (hors coût dun retour à la retraite à  60 ans) à lUMP qui arrive à une addition totale de 53 milliards par an.  Après  celui  du  CERU,  dautres  chiffrages  ont  été  publiés.  Le  Si  lon  sintéresse,  au  chiffrage  de  lallocation  dautonomie  réalisé  par  ces  différents  CERU maintient son estimation.  organismes, on ne peut que sapercevoir que le montant est largement sous‐évalué. Le  CERU  avait  évalué  deux  hypothèses.  Il  maintient  ses  estimations  et  appelle  François  Hollande à clarifier sa position.  Coût de lallocation dautonomie, des chiffrages en dessous de la réalitéOrganisme  Chiffrage des  Méthodologie  Observations  dépenses  supplémentaires PS  0  euro  (mesure  Fusion  de  toutes  les  aides  Le  projet  socialiste  reste  très  flou,  puiquil  ne  précise  pas  le  montant  proposée  à  coût  existantes  (bourses  sur  de  lallocation,  se  contentant  de  préciser  quelle  "sera  dun  montant  constant)  critères  sociaux,  aide  aux  suffisant". (convention égalité réelle).  logement,  quotient  familial)  dans  une  allocation  unique  versée  en  fonction  des  ressources  propres  des  jeunes  et  non  de  leurs  parents. Institut  de  1,31 milliard €  Le calcul sest fait sur la base  En  ne  retenant  comme  public  éligible  que  les  boursiers,  lIE  est  bien lentreprise  dune  allocation  autonomie  plus  rigoureux  que  le  PS.  En  effet,  la  qualité  de  boursiers  se  fondent  de  400  euros  par  mois  et  sur  les  revenus  des  parents  des  étudiants,  or  le  PS  précise  dans  son  dun    public  éligible  projet "Le changement" en page 23 que lallocation sera fondée sur la  représentant  les  592  317  situation    propre  des  jeunes.  Dans  ce  cas,  tous  les  jeunes  en  étudiants boursiers actuels.   formation  deviendraient  éligibles  à  ce  dispositif,  sauf  les  étudiants  salariés (soit 19,6 % de la population étudiante).  UMP  12 millards €  500  euros  par  mois  LUMP a repris le chiffrage de Terra nova, même ce chiffrage est sous‐ dallocation  dautonomie  évalué car il nintègre pas les effets dopportunité et les effets induits  pour  tous  les  étudiants  de  la  mesure  qui  pourrait  doubler  le  montant  de  la  facture.  (cf.  les  3  (proposition de Terra nova).  pièges de lallocation dautonomie).  Contact Presse Le CERU maintient son chiffrage et appelle F.Hollande à préciser son projet  Inès Charles‐Lavauzelle  Le  CERU  maintient  donc  son  chiffrage  en  estimant  que  lallocation  dautonomie  sera  soit  06 70 53 34 18  ines.charleslavauzelle@uni.asso.fr  très coûteuse (23 Md € par an) soit totalement injuste puisquelle consisterait à saupoudrer  une  allocation  moyenne  de  131  €  par  mois  et  pénaliserait  ainsi  les  étudiants  les  plus  Télécharger  le  modestes. La balle est désormais dans le camp de François Hollande qui doit préciser quel  chiffrage du CERU  modèle a sa faveur !  Centre d’études et de recherches de l’UNI 34 rue Emile Landrin 92100 Boulogne – 01 78 16 40 30

Related Documents