La Première Guerre mondiale
L'Illustration Même si le contexte politique explosif des Balkans en 1914 n’est pas l’unique raison du déclenchement de l...
 
 
la péninsule balkanique .
<ul><li>Fin juillet, Vienne pose un ultimatum à la Serbie : elle doit se soumettre. Quelques jours plus tard, alors que Be...
SERBIE BOSNIE
 
 
 
 
 
 
(Soldats français , 1916)
Kanadische Soldaten im Schlamm bei Ypern,  November 1917 (La Grande Guerre, S. 43)
 
Pièces de 90 de Bange modèle 1877. Bien que démodées ces pièces rendront de grands services en 1914-1916 notamment en rais...
Le canon de 75 est une grande réussite technologique. Il servira encore avec efficacité lors de la Seconde Guerre mondiale...
Pièce de 155 courte à tir rapide modèle 1904. Proposée en 1898 par le capitaine Rimailho, cette pièce reprend la plupart d...
Les obus de fort calibre ne peuvent être manipulés à la main en raison de leur poids élevé (jusqu’à 900 kg pour l’obusier ...
L’artillerie lourde sur voie ferrée atteint son apogée lors de la Première Guerre mondiale.
 
 
Deux chars Schneider avec leurs équipages
Le chars FT17 est à la fois rapide et extrêmement agile, ce qui lui permet de soutenir l’infanterie dans les terrains les ...
Lourd et peu maniable, le A7V sera le seul modèle de char produit par les Allemands qui ne croient pas en la valeur de cet...
Une vue aérienne saisissante d'un barrage d'artillerie utilisant les gaz
L’économie de guerre   1/ Un pouvoir politique organisant l’économie par des commandes particulières aux industriels … 2...
Désert de Mésopotamie 400 km
 
 
1 / 5 / 2 BILAN HUMAIN ET MATERIEL Entre 9 et 10 millions de morts Environ 30 millions de blessés Environ 8 millions de ...
Ossuaire de Douaumont
 
<ul><li>15 à 25 millions de morts dans le monde dont 408 180 en France. </li></ul>
Egon Schiele, Die Familie. <ul><li>Le peintre exécute ce tableau quelque jours avant de décéder et peu de temps après qu...
 
Mémorial canadien de Vimy
Vimy
Les pertes humaines : morts et blessés, la « grande saignée » 1/ Les morts :  les « croix de bois »  - plus de 2 million...
ARRAS
<ul><li>1/ Des dévastations considérables </li></ul><ul><li>    Dans les pays où se sont déroulés des combats, les destruc...
Arras - near the railway station, 1917
 
 
 
 
 
                                              
                                              
 
<ul><li>Le bilan économique est également très lourd :           - Le potentiel industriel a diminué de 40% pendant la gue...
 
 
 
 
 
 
Palais d’hiver Octobre 1917
                                           
 
La situation de l’Europe en 1923
 
La création de la Yougoslavie
La Turquie et le Moyen-Orient en 1925
 
                                                                                                                     Mauso...
                                                             Staline près de son &quot;camarade&quot; Lénine sur son lit d...
                                                             Chaque point sur cette carte représente un camp d'internement
 
 
 
 
 
ITALIE ALLEMAGNE GRANDE- BRETAGNE FRANCE
1 – Révolution de 1917 – 1ère guerre mondiale 2 - 1932-1933, 1936-1938 famine, crime de masse, années de la « grande terr...
 
 
 
of 79

La PremièRe Guerre Mondiale2008

Published on: Mar 4, 2016
Source: www.slideshare.net


Transcripts - La PremièRe Guerre Mondiale2008

  • 1. La Première Guerre mondiale
  • 2. L'Illustration Même si le contexte politique explosif des Balkans en 1914 n’est pas l’unique raison du déclenchement de la Grande Guerre, il en est néanmoins l’un des détonateurs. Le 28 juin 1914, Gavrilo Princip, un jeune nationaliste enfiévré, assassine l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, alors en visite à Sarajevo (la Bosnie-Herzégovine a été annexée par l’Empire autrichien en 1908).
  • 5. la péninsule balkanique .
  • 6. <ul><li>Fin juillet, Vienne pose un ultimatum à la Serbie : elle doit se soumettre. Quelques jours plus tard, alors que Belgrade semble finalement l’accepter, l’Autriche-Hongrie, encouragée par l’Allemagne, dévoile ses véritables intentions et bombarde Belgrade. Le jeu des alliances aboutit à la déclaration de guerre franco-allemande en août 1914. L’opinion internationale se préoccupe d’un conflit qui prend une dimension mondiale, alors qu’au départ il semblait limité au théâtre bien localisé des Balkans. De 1914 à 1918, tout comme la Roumanie, la Serbie sera occupée et ravagée par l’Allemagne et l’Autriche. </li></ul>
  • 7. SERBIE BOSNIE
  • 14. (Soldats français , 1916)
  • 15. Kanadische Soldaten im Schlamm bei Ypern,  November 1917 (La Grande Guerre, S. 43)
  • 17. Pièces de 90 de Bange modèle 1877. Bien que démodées ces pièces rendront de grands services en 1914-1916 notamment en raison de la grande quantité de munitions en stocks.
  • 18. Le canon de 75 est une grande réussite technologique. Il servira encore avec efficacité lors de la Seconde Guerre mondiale aux mains des troupes françaises mais aussi des forces de l’Axe après la défaite de 1940.
  • 19. Pièce de 155 courte à tir rapide modèle 1904. Proposée en 1898 par le capitaine Rimailho, cette pièce reprend la plupart des avancées technologiques du canon de 75. Sa portée est de 6 km pour un obus de 43 kg. Pour les déplacements, la pièce utilise un attelage de deux voitures de 2 tonnes chacune. Les pièces lourdes allemandes sont à la fois plus mobiles et plus performantes mais ce modèle permettra d’assurer la transition en attendant l’arrivée de pièces plus modernes en 1916.
  • 20. Les obus de fort calibre ne peuvent être manipulés à la main en raison de leur poids élevé (jusqu’à 900 kg pour l’obusier de Saint-Chamond de 400 mm). Les pièces les plus lourdes, et notamment celles sur voie ferrée sont donc équipées de grue.
  • 21. L’artillerie lourde sur voie ferrée atteint son apogée lors de la Première Guerre mondiale.
  • 24. Deux chars Schneider avec leurs équipages
  • 25. Le chars FT17 est à la fois rapide et extrêmement agile, ce qui lui permet de soutenir l’infanterie dans les terrains les plus difficiles. En outre, sa petite taille le rend moins vulnérable aux tirs des canons allemands
  • 26. Lourd et peu maniable, le A7V sera le seul modèle de char produit par les Allemands qui ne croient pas en la valeur de cette arme
  • 27. Une vue aérienne saisissante d'un barrage d'artillerie utilisant les gaz
  • 28. L’économie de guerre   1/ Un pouvoir politique organisant l’économie par des commandes particulières aux industriels … 2/ La mobilisation de la main d'œuvre pour assurer le ravitaillement, ( les « munitionnettes ») La durée légale du travail est passée de 12 à 14 heures par jour , le travail de nuit a été généralisé. 3/ Le financement de l'effort de guerre recours à l'impôt
  • 29. Désert de Mésopotamie 400 km
  • 32. 1 / 5 / 2 BILAN HUMAIN ET MATERIEL Entre 9 et 10 millions de morts Environ 30 millions de blessés Environ 8 millions de d’infirmes, mutilés, aveugles
  • 33. Ossuaire de Douaumont
  • 35. <ul><li>15 à 25 millions de morts dans le monde dont 408 180 en France. </li></ul>
  • 36. Egon Schiele, Die Familie. <ul><li>Le peintre exécute ce tableau quelque jours avant de décéder et peu de temps après que la grippe ait emporté son épouse Edith, alors enceinte de six mois — l'enfant représenté au premier plan n'a en fait pas eu le temps de naître. </li></ul>
  • 38. Mémorial canadien de Vimy
  • 39. Vimy
  • 40. Les pertes humaines : morts et blessés, la « grande saignée » 1/ Les morts :  les « croix de bois »  - plus de 2 millions d'Allemands ; - 1,8 million de Russes ;- 1 million et demi de Français 2/ Les blessés : les « gueules cassées »  6 millions et demi  invalides, aveugles, gazés, amputés, handicapés 3/ Des « générations sacrifiées » sexe masculin, 19 et 40 ans 3 millions de veuves et 6 millions d'orphelins . 4/ Des séquelles démographiques - un déséquilibre entre les sexes au profit du sexe féminin ;  - un vieillissement de la population et en particulier de la population active - des classes creuses et la dénatalité
  • 41. ARRAS
  • 42. <ul><li>1/ Des dévastations considérables </li></ul><ul><li>    Dans les pays où se sont déroulés des combats, les destructions matérielles ont durement affecté immeubles, usines, exploitations agricoles, champs, mines de charbon, infrastructures de communication ( ponts, routes voies ferrées ) en particulier en France, en Pologne, dans les Balkans.    En France par exemple, des villages champenois et lorrains ont été rayés de la carte et n'ont même pas pu être reconstruits à leur emplacement. Des villes comme la ville de Reims ont subi d'énormes destructions.    Dans tous les pays belligérants à l'exception des Etats-Unis éloignés des champs de bataille et entrés tardivement dans la guerre, la production agricole et industrielle s'est effondrée à cause des impératifs de l'économie de guerre et de la mobilisation d'un grand nombre d'actifs.    La guerre a entraîné une désorganisation des circuits commerciaux traditionnels.    Partout il faut reconstruire , relancer l'activité, revenir à une économie de paix tout en faisant face à une grave pénurie de main d'oeuvre . </li></ul>
  • 43. Arras - near the railway station, 1917
  • 49.
  • 50.
  • 52. <ul><li>Le bilan économique est également très lourd :           - Le potentiel industriel a diminué de 40% pendant la guerre.           - Le potentiel agricole est réduit de 30%.           - Sur le plan des échanges internationaux, les grands courants d'échanges ont été bouleversés, ce qui profite aux États-Unis et au Japon.           - Sur le plan financier, les bouleversements sont également énormes. Les États-Unis deviennent &quot;le banquier du monde&quot;. Les principaux pays européens sont lourdement endettés. La guerre a également entraîné une dévalorisation des monnaies européennes (Livre Sterling -10% ; Franc -40% ; Mark -90%). Deux raisons à cette dévalorisation : les monnaies ont cessé d'être converties en or, la hausse des prix est générale (Angleterre x2,5 ; France x3,5 ; Allemagne x12,5). </li></ul>
  • 59. Palais d’hiver Octobre 1917
  • 60.
  • 62. La situation de l’Europe en 1923
  • 64. La création de la Yougoslavie
  • 65. La Turquie et le Moyen-Orient en 1925
  • 67.                                                                                                                      Mausolée de Lénine à l'heure actuelle
  • 68.                                                              Staline près de son &quot;camarade&quot; Lénine sur son lit de mort
  • 69.                                                              Chaque point sur cette carte représente un camp d'internement
  • 75. ITALIE ALLEMAGNE GRANDE- BRETAGNE FRANCE
  • 76. 1 – Révolution de 1917 – 1ère guerre mondiale 2 - 1932-1933, 1936-1938 famine, crime de masse, années de la « grande terreur » , passage des classes creuses à l’âge de la fécondité 3 - Interdiction de l'avortement en 1936 et lancement de la politique nataliste. 4 – Déficit des naissances lié à la seconde guerre mondiale. 5 – Baby boom 6 – Chute de la fécondité et arrivée des classes creuses de la 2ème guerre à l’âge de la fécondité 7 – Politique nataliste du gouvernement et arrivée des classes nombreuses nées après la seconde guerre mondiale à l’âge de la fécondité. 8 – Baisse de la fécondité, effet de rattrapage, après 1981 la lancée de la politique nataliste n’avait généré q’un effet de calendrier, beaucoup de couples n’ont fait qu’avancer leur fécondité.

Related Documents